La WSC demande au SC des Nations Unies à prendre des mesures constructives pour résoudre le conflit du Sahara occidental

Londres, 17 juil 2016 (SPS) La Campagne Western Sahara (WSC) a adressé une lettre ouverte au Représentant permanent du Japon auprès des Nations Unies, Président du Conseil de sécurité, SE l'Ambassadeur Koro Bessho à lancer un appel au Conseil de sécurité de l’ONU pour adopter une approche plus urgente et proactive en vue trouver une solution au conflit du Sahara occidental, lors de sa prochaine réunion le 26 juillet 2016.

"Nous vous écrivons pour vous faire informer notre conviction que le statu quo au Sahara occidental est inacceptable", a dit la lettre au nom des organisations de la société civile sahraouie - à la fois dans les camps de réfugiés et le territoire occupé - ainsi que des groupes d'activistes internationaux et les ONG.

"Nous exhortons le Conseil de sécurité  à la hauteur de son mandat d’agir d’urgence pour faire avancer le processus politique de l'ONU pour une solution acceptable permettant au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination, conformément à la Charte des Nations Unies et de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Assemblée générale ".

La lettre a appelé les Nations Unies à réaliser son engagement d’organiser un référendum d'autodétermination au Sahara occidental, à la lumière de mesures mises en place il y a 25 ans suite à l'accord de cessez-le-feu signé entre le Front Polisario, seul représentant du peuple sahraoui, et le Maroc.

Elle a demandé au Conseil à assurer le retour de la MINURSO pour accomplir la mission pour laquelle elle a été créée et  poursuivre  son travail actuel, conformément aux principes et pratiques de maintien de la paix des Nations Unies établies depuis longtemps, y compris la mise en place d'un mécanisme de surveillance des droits de l'homme.

La WSC a également appelé le Conseil de définir un processus de pourparlers directe, intensif, de haut niveau, avec un calendrier défini, et sans conditions préalables, entre le Front Polisario et le Maroc, afin d'assurer une résolution rapide du conflit.

Elle a annoncé que la lettre sera circulée avec les signatures le 20 juillet, appelant les organisations d'ajouter leurs noms aux signataires. Les noms, les positions dans les organisations, et les organisations sont nécessaires. La date limite pour les signatures est le 19 juillet 17:00 GMT. (SPS)

093/090/TRD