Ould Khelifa réaffirme le soutien constant de l'Algérie à la cause sahraouie

Alger, 16 juil 2016 (SPS) Le président de l’Assemblée populaire nationale algérienne , Mohamed Larbi Ould Khelifa, a réitéré hier la disponibilité de l’Algérie à continuer à soutenir le Sahara occidental dans les fora internationaux, partant de sa foi en la justesse de sa cause. 

M. Ould Khelifa a réitéré, lors d’une audience accordée à l’ambassadeur  de la République arabe sahraouie démocratique à Alger, Bechraya Hamoudi Sidina, " la disponibilité de l’Algérie à continuer à soutenir le Sahara occidental dans les fora internationaux ", précisant que " cette position constante de l’Algérie, Parlement, gouvernement et peuple réunis, découle de sa foi en la justesse de  la cause sahraouie et de son expérience historique dans la lutte contre le colonialisme ", a précisé un communiqué de l’APN. 

Après avoir rappelé que la question du Sahara occidental était " une  question de décolonisation aux termes des résolutions onusiennes et des décisions  internationales ", le président de l’APN a affirmé que le soutien de l’Algérie à la lutte du peuple sahraoui " repose sur les principes immuables qui régissent sa politique extérieure ".

Pour l’Algérie, il s’agit de soutenir une juste cause, à savoir permettre au peuple sahraoui d’accéder à son droit à l’autodétermination conformément aux décisions de la légalité internationale, a-t-il ajouté.

Il a, à cet égard, rappelé la position du Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, qui a réaffirmé, dans le message de félicitations adressé à Brahim Ghali, à l’occasion de son élection secrétaire général du Front  Polisario et président de la République arabe sahraouie démocratique, " la solidarité constante et fraternelle de l’Algérie avec le peuple du Sahara occidental ".



Passant en revue le soutien algérien constant à la cause sahraouie,  M. Ould Khelifa s’est félicité des acquis diplomatiques majeurs réalisés par le Sahara occidental à l’échelle internationale.

Le président de la chambre basse du Parlement a indiqué que "les députés algériens n’hésitent jamais à défendre le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination dans toutes les rencontres et tous les fora régionaux et internationaux ".

Il a en outre salué la position du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, à l’égard du retour de la Minurso dans les territoires occupés pour l’organisation du référendum d’autodétermination conformément aux résolutions onusiennes. 

M. Ould Khelifa a, par ailleurs, adressé ses félicitations à la partie  sahraouie pour la réussite des travaux du Congrès extraordinaire du Front Polisario, sanctionné par l’élection de Brahim Ghali, saluant la maturité du peuple sahraoui qui a montré son attachement à son unité nationale.

Le président de l’APN a estimé que le succès du congrès était une victoire  pour le peuple sahraoui qui est appelé, a-t-il dit, à suivre la voie du regretté Mohamed Abdelaziz en poursuivant la lutte pour l’indépendance.         

L’ambassadeur sahraoui a, pour sa part, adressé ses remerciements à  l’Algérie pour son soutien au peuple sahraoui, transmettant au président de  l’APN les salutations de son homologue sahraoui, Khatri Addouh, qui a fait part de sa gratitude et celle de tout le peuple sahraoui envers l’Algérie pour sa solidarité suite au décès du président Mohamed Abdelaziz.     

Le diplomate sahraoui a également tenu à exprimer la reconnaissance et la gratitude du peuple sahraoui à l’endroit du Président de la République,  Abdelaziz Bouteflika, pour tous les moyens qu’il a mobilisés en faveur de la cause sahraouie.



Le peuple sahraoui dont la lutte lui a valu la reconnaissance internationale de son droit à l’autodétermination attend de la communauté internationale de continuer à faire pression sur le Maroc pour l’amener à respecter la légalité internationale, a souligné l’ambassadeur sahraoui.(SPS)

093/090/700