Nous faisons une offre de paix au Maroc pour qu'il mette fin à l'occupation du Sahara occidental (MAE sahraoui)

Chahid El Hafed, 03 juin 2016 (SPS) Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek, a affirmé vendredi soir que le peuple sahraoui faisait une offre de paix au Maroc pour qu'il cesse son occupation du Sahara occidental.

"Le peuple et les dirigeants sahraouis veulent que le régime marocain arrête cette aventure qui a coûté cher au Maroc et à toute la région", a soutenu le ministre dans une déclaration à l'APS en marge des funérailles du président de la République, Mohamed Abdelaziz.

"Les Sahraouis font une offre de paix sur la base de la justice et du respect du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination", a-t-il dit. Le Chef de la diplomatie sahraouie a poursuivi que "le peuple sahraoui et le Front Polisario sont décidés à continuer leur parcours jusqu' à la libération totale des territoires sahraouis et la fin de l'occupation marocaine", soulignant que le peuple sahraoui "fait aujourd'hui ses adieux à un grand homme et à un valeureux dirigeant militaire qui a conduit des batailles de l'envergure de celle de Diên Biên Phu sinon plus, et qui a montré aux forces marocaines qu'elles ne pouvaient l'emporter sur les forces sahraouies, les tenant en échec et les contraignant à se cacher derrière des ceintures de béton avant que le Maroc ne fasse offre de paix pour avoir pris conscience qu'il ne pouvait vaincre les Sahraouis".

"Le défunt Mohamed Abdelaziz a investi les Sahraouis d'une lourde responsabilité après les avancées réalisées en faveur de la cause sahraouie qui approche de la victoire maintenant que le monde entier ne reconnaît pas la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental et soutient le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination", a-t-il ajouté.

Pour M. Ould Salek, le défunt Mohamed Abdelaziz savait, en Politique chevronné qu'il était, faire preuve de patience et de sagesse". "Le peuple sahraoui se souviendra à jamais de lui comme d'un père attentionné et d'un ami consciencieux", a-t-il conclu.(SPS)

093/090/700