Décès du président de la République: Des britanniques, amis de la cause sahraouie, rendent hommage à un "grand leader"

Londres, 3 juin 2016 (SPS) Plusieurs organisations, et personnalités britanniques, amis de la cause sahraouie, ont rendu hommage au président de la République, Mohamed Abdelaziz, décédé mardi dernier, qu’elles ont qualifié de "grand leader", dont la disparition est "une grande perte".

Dans un message à cette occasion, Joanna Allan, qui assure la présidence tournante de l’organisation "Western Sahara Ressources Watch" (WSRW), a exprimé sa profonde sympathie au peuple sahraoui, estimant que sa mort est une "perte tragique".

Tout en souhaitant que le peuple sahraoui réalise le "rêve" de son défunt président quant à "l’organisation d’un référendum sur l’indépendance du Sahara Occidental", Joanna Allan a renouvelé son soutien à cette cause, pour que cesse la colonisation de ce pays et l’exploitation de ses richesses par l’occupant marocain.

Pour sa part, le président de la Campagne britannique pour le Sahara Occidental, Marc Lutchford, a adressé un message à la représentation du front Polisario à Londres, dans lequel il a exprimé, au nom de tous les membres de la campagne sa "grande tristesse", rappelant les visites du défunt au Royaume-Uni pour "représenter, avec talent et et dignité, la lutte de son peuple".

"Nous sommes encore plus triste parce qu’il est parti sans voir son pays, le Sahara Occidental, et son peuple, jouir de la liberté pour laquelle il a milité toute sa vie", a regretté le britannique, Marc Lutchford.

Il a également qualifié "l’échec" de la communauté internationale d'appliquer le droit international pour résoudre le conflit du Sahara occidental de "honteux".

"Nous déplorons l'incapacité continue du Conseil de sécurité des Nations Unies d'agir pour que les Sahraouis puissent exprimer leur droit inaliénable à l'autodétermination", a écrit le président de la campagne britannique pour le Sahara Occidental, dans son message de condoléances.

Il a par ailleurs, réaffirmé la "détermination" de son organisation à "soutenir le peuple sahraoui et son droit de décider, par lui même, de son propre avenir par le biais de nos activités au Royaume-Uni".

D’autre part, plusieurs chercheurs et universitaires, tel que Violeta Ruano Posada, de l’université de Londres pour les études orientales et africaines, Alice Wilson, de l’université de Durham, et David Becky, de l’université des arts, ont exprimé leur compassion avec le peuple sahraoui et assuré de leur soutien "indéfectible".

Il s’agit de chercheurs universitaires britanniques, ayant réalisé des études sur la question du Sahara occidental, et exprimé leur soutien à la justesse de sa cause.

Le président de la République arabe sahraouie démocratique, secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, est décédé mardi dernier des suites d’une longue maladie.(SPS)

 

093/090/700