Décès du président sahraoui: M. Bensalah signe le registre des condoléances

Alger, 1 jun 2016 (SPS)  Le président du Conseil de la nation algérienne, Abdelkader Bensalah, a signé mercredi au siège de l'ambassade de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger le registre des condoléances à la suite du décès du président sahraoui Mohamed Abdelaziz.

M. Bensalah qui a signé le registre des condoléances au nom du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, était accompagné par le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Mohamed Larbi Ould Khelifa, le Premier ministre Abdelmalek Sellal, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra ainsi que le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel.

"C'est avec une grande affliction que nous avons appris le décès du président de la République arabe sahraouie démocratique Mohamed Abdelaziz", a écrit M. Bensalah.

"Face à cette douloureuse épreuve qui a frappé le peuple sahraoui frère, nous vous présentons, au nom du président de la République Abdelaziz Bouteflika, nos sincères condoléances accompagnées de notre profonde compassion, priant Dieux le Tout-puissant d'entourer le défunt de Sa sainte miséricorde, de l'accueillir en Son vaste Paradis et d'accorder au peuple sahraoui frère patience et réconfort", a souligné le président du Conseil de la nation algérienne.

"Le peuple sahraoui a perdu un de ses vaillants enfants et symboles de la lutte sahraouie au moment ou la cause du Sahara Occidental connaît un avancement palpable et un front succès diplomatique au niveaux africain et international", a souligné M. Bensalah.

"Ce grand militant qui a consacré sa vie à la noble cause de son pays, restera à tout jamais dans les mémoires de nos deux peuples frères en reconnaissance à son parcours riche en sacrifices", a-t-il ajouté.

"En cette douloureuse épreuve, l'Algérie réitère son soutien à la lutte légitime du peuple sahraoui pour l'autodétermination", écrit encore le président de la chambre haute du Parlement.

Le président sahraoui et secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, est décédé mardi soir à l'âge de 68 ans à la suite d'une longue maladie.(SPS)

020/090/700 012200 JUN 016 SPS