L'ONU doit placer la question sahraouie parmi ses priorité

Oslo, 27 mai 2016(SPS)- - La question sahraouie doit être parmi les priorités de l'ONU, a indiqué jeudi à Oslo, le ministre angolais des Affaires étrangères, Georges Chikoti, appelant au parachèvement du processus de la décolonisation de la dernière colonie en Afrique.

 

"L'organisation des Nations unies doit accélérer le processus de décolonisation de la dernière colonie dans le continent africain et organiser un référendum d'autodétermination au Sahara occidental occupé", a déclaré, M. Chikoti, après l'entretien qu'il a eu avec le ministre d'Etat, ministre algérien des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M.Ramtane Lamamra.

"La question sahraouie est une question clé pour le continent africain", a ajouté le chef de la diplomatie angolaise, soulignant que "la seule solution est l'application des résolutions pertinentes de l'ONU, permettant ainsi au peuple sahraoui d'exerce son droit inaliénable à l'autodétermination pour retrouver son indépendance".

M. Lamamra et M. Chikoti, participent à la réunion des ministres des Affaires étrangères de quinze pays africains et des cinq pays nordiques, dont les travaux ont débuté jeudi dans la soirée à Oslo (Norvège).(SPS).

 

090/97/700