Le Polisario dénonce le pillage du sable du Sahara occidental par une société espagnole

Canaries, 17 mai 2016 (SPS) La délégation du Front Polisario aux iles Canaries a dénoncé mardi l’importation de la société espagnole Anfi Tauro S.A. du sable des plages d’El Aaiun, capitale occupée du Sahara occidental pour la mise en place d’une plage artificielle dans la municipalité de Mogan.

 Cette semaine la société Anfi Tauro S.A. a commencé le transport de sable de El Aaiun dans les territoires occupés du Sahara occidental par le Maroc, pour la mise en place par l’entreprise Tauro d’une la plage artificielle dans la municipalité de Mogan. La cargaison du premier navire est estimée entre 4.500 à 5.000 tonnes,  selon le magazine San Borondón (SB).

La délégation sahraouie aux îles Canaries, après avoir appris la nouvelle, a qualifié cet acte de "criminel et illégal" et qui s’ajoute au pillage des biens du peuple sahraoui. 

"La société commercialise Anfi Tauro SA à travers cet acte qui ne profite pas au peuple sahraoui, encourage une fois  de plus le régime marocain dans son intransigeance et son rejet de la légalité internationale appelant à permettre au peuple sahraoui de s’exprimer librement sur l’avenir de son territoire et ses ressources naturelles", a estimé la délégation sahraouie. (SPS)

020/090/TRD 172000 MAI 016 SPS