Un prisonnier politique sahraoui entame une grève de la faim dans la prison marocaine D’Ait Melloul

Ait Melloul(Maroc), 30 avr 2016 (SPS) Le prisonnier politique sahraoui Mbarek Daoudi a entamé vendredi une grève de la faim de 48 heures pour exprimer sa solidarité avec les étudiants sahraouis dans la prison de Marrakech et le prisonnier politique sahraoui Abdel Khaleg Merkhi et condamner le crime de l’assassinat du martyr sahraoui Ibrahim Saika.

Dans un communiqué de presse, la famille de Mbraek Daoudi a imputé la pleine responsabilité aux autorités marocaines et les conséquences de la dégradation de son état de santé à cause de cette grève.

La famille sahraouie a appelé la communauté internationale à intervenir d’urgence pour libérer tous les prisonniers sahraouis dans les prisons marocaines, notamment son père et les étudiants sahraouis.

Le communiqué a également appelé toutes les personnes éprises de liberté dans le monde à exprimer leur solidarité avec les prisonniers politiques sahraouis.

Pour rappel , M’barek Daoudi a été  arrêté en raison de ses positions politiques, revendiquant le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et a mené plusieurs grèves de la faim pour réclamer sa liberté. (SPS) 

093/090/TRD