Les associations des Nations Unies pour les pays nordiques exhortent le CS à doter la Minurso d’une composante des droits de l’homme

Oslo, 09 avr 2016 (SPS) Les associations des Nations Unies pour les pays nordiques (Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède) ont exhorté le Conseil de sécurité à l'extension du mandat de la Mission Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO), à la surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental à la vielle des débats du CS de la question sahraouie et du renouvellement du mandat de cette mission durant le mois d'avril.

"La MINURSO est actuellement la seule mission de l'ONU qui ne dispose pas d'un mandat des droits de l'homme" , selon un communiqué conjoint des cinq associations dont une copie est parvenue à SPS .

En dépit de la situation précaire des droits de l'homme au Sahara occidental, plusieurs initiatives occidentales ont appelé à une extension du mandat de la MINURSO pour y inclure la surveillance des droits de l'homme, afin d’attirer l'attention de la communauté internationale sur les violations des droits de l'homme qui se produisent sur le terrain et agir ainsi pour la prévention, a déploré le communiqué.

A cet égard, les associations demandent au Conseil de sécurité de proroger le mandat de la MINURSO pour y inclure les droits de l'homme et à permettre au personnel de cette mission le libre accès pour mener à bien son mandat dans les territoires occupés du Sahara occidental, les zones libérées et les camps de réfugiés sahraouis, conclut le communiqué. (SPS)

020/090/TRD 091503 AVR 016 SPS