Les prisonniers politiques sahraouis (groupe Gdeim Izik) suspendent leur grève de la faim

Salé (Maroc) 06 avr 2016 (SPS) Les prisonniers politiques sahraouis (groupe Gdeim Izik) ont suspendu mardi leur grève de la faim de 37 jours, en raison de la détérioration de leur santé et en réponse aux différents appels pour sauver leur vie, selon un communiqué parvenu à SPS.

"La suspension de la grève de la faim intervient en réponse aux demandes de nos familles, du peuple sahraoui, d’organisations amies qui soutiennent notre cause à travers le monde, et de l’Association marocaine des droits de l’homme, pour la sauvegarde des vies humaines de ce groupe en plus de l’engagement de l’Etat marocain à respecter totalement nos droits comme prisonniers politiques", ont-ils écrit dans le communiqué.

"Nous déclarons l’interruption de notre grève de la faim jusqu’à l’obtention de notre demande principale : notre libération inconditionnelle et réaffirmons notre détermination à exercer tous nos droits garantis par la légalité internationale", a ajouté la même source.

Ils ont également appelé à faire pression sur les autorités marocaines pour leur libération et à remplir tous ses engagements internationaux, saluant les luttes du peuple sahraoui et son soutien dans leur lutte pour la liberté et la dignité. (SPS)

097/090/TRD 061433 AVR 016 SPS