La suède soutient les efforts de l’ONU pour une solution au conflit du Sahara occidental (MAE)

Stokholm, 25 mars 2016 (SPS) La Suède soutient les décisions du Conseil de sécurité et les efforts renouvelés que déploient actuellement le Secrétaire général de l’ONU et son Envoyé personnel pour le Sahara occidental, M. Christopher Ross, pour trouver une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui respecte le droit des Sahraouis à l’autodétermination.

Mme Margot Wallström, ministre des Affaires étrangères de la Suède, qui répondait aux questions de  Mme Lotta Johnsson Fornarve, députée du Parti de la gauche au sujet de la politique suédoise relative au Sahara occidental, a indiqué que "la Suède accorde la priorité au travail pour les droits de l’homme dans nos contacts avec le Maroc et le Polisario et agit également en ce sens au sein de l’UE" .

La MAE a rappelé que la mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO) n’a pas de composante en matière de droits de l’homme. "Une initiative visant à élargir le mandat en ce sens a été prise pas plus tard qu’en 2013 par les Etats-Unis, mais elle n’a pas été soutenue par le Conseil de sécurité."

Elle a souligné "qu’une lourde responsabilité pèse sur les parties au conflit pour participer à une solution négociée".

"Mais il ne suffit pas de soutenir le Conseil de sécurité. La Suède doit aussi formuler des demandes claires et agir activement au sein de l’ONU en vue d’arriver à une solution où la demande pour l’organisation imminente d’un référendum ait une place centrale. Il est aussi grand temps que l’ONU et la Suède insistent clairement auprès du Maroc, qui est la partie qui a systématiquement fait obstruction et saboté le travail de l’ONU.", a-t-elle conclu. (SPS)

020/090/000 25MARS 016 SPS