Une ONG sahraouie appelle au respect des droits de l’homme au Sahara occidental

Chahid ElHafed, 20 mars 2016 (SPS) Le Comité pour la défense du droit de l’autodétermination pour le peuple du Sahara occidental (CODAPSO) a lancé un appel pressant à la communauté internationale, afi d’exercer des pressions sur le Maroc pour l’amener à respecter les droits de l’Homme au Sahara occidental occupé, notamment le droit aux manifestations et aux regroupements pacifiques, selon un communiqué parvenu à la SPS à la suite de la répression sauvage d’une manifestation pacifique à El Aaiun occupée.
 
Le Codapso a également réitéré son attachement à l’appel pour l’élargissement des prérogatives de la Mission des Nations pour le référendum au Sahara occidental (Minurso) à la surveillance et la protection des droits de l’Homme au Sahara occidental.
 
Il a également appelé à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers politiques sahraouis qui croupissent encore dans les prisons marocaines y compris ceux du groupe Gdeim Izik condamnés illégalement par une cour martiale marocaines à de lourdes peines  allant de 25 ans à la perpétuité.
 
Plus de vingt personnes ont été grièvement  blessé samedi par les forces marocaines qui dispersaient brutalement une manifestation pacifique organisée pars des dizaines de Sahraouis dans la ville occupe d’El Aaiun pour exprimer leur solidarité avec les prisonniers politiques sahraouis en grève de la faim depuis trois semaines, rappelle-t-on. (SPS)
 
020/090/000  20 1403 MARS 06 SPS