Une dizaine de personnes arrêtées non loin d’El Aaiun occupée

El Aaiun (territoires occupés), 25 avr 2011 (SPS) Une dizaine des Sahraouis en majorité des femmes ont été arrêtés samedi matin, alors qu’ils tentaient de construire un camp de protestation à la localité de Gnaidalf, près de la ville occupée d’El Aaiun, a indiqué une source du ministère des territoires occupés et des communautés sahraouies établies à l’Etranger.

Plusieurs troupes marocaines composées de gendarme et de forces auxiliaires ont assiégé les personnes qui essayaient de batir le camp pour protester contre les mauvaises conditions sociales qu’endurent depuis plus de 35 ans les sahraouis de la part des autorités marocaines.

Selon un premier bilan, plusieurs personnes en majorité des femmes ont été blessées, alors qu’une autre dizaine a été arrêtée.

Il s’agit de : Jmaiaaa Mghaimima, Essaida Baihat, Teslem Garhi, Salma Hmaidaha, Matou Emghaili, Lala Bousaoula, Darifa Mhaifaid, Youssef Ayach, Rghiya Lazrag et Choubeida Sid’Ahmed.

Par ailleurs, des affrontements se sont déclenchés à Tan-Tan entre des manifestants Sahraouis brandissant les drapeaux de la RASD et les forces de police marocaines, a ajouté la même source.

Auparavant, à Foum El Ouad, à 25 km sud-est de El Aaiun occupée, des dizaines des chômeurs et citoyens sahraouis ont organisé un sit-in pour protester contre la marginalisation et l'exclusion dont ils sont l’objet de la part des autorités marocaines. (SPS)