Juillet 2019

L'implication du Maroc dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité

New York (Etats-unis), 17 juil 2019 (SPS) Le représentant du Front Polisario aux Nations unies, Sidi Mohamed Omar, a affirmé, mardi, que l'implication de l'armée marocaine dans le trafic de drogue et dans la traite humaines constituaient "une menace directe" pour la paix et la sécurité régionales et internationales, exhortant le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies à exercer une pression sur le Maroc afin de cesser ces pratiques qui attentent à la séc

Destruction d'importantes quantités de cannabis marocain saisis par l'ALPS

TIFARITI (territoires saraouis libérés), 17 Juillet 2019(SPS)- Le procureur de la République près le tribunal pénal sahraoui, M.Yarbana Hanoud a supervisé, mardi, une opération de destruction d'importantes quantités de cannabis marocain, saisis dernièrement par des unités de l'Armée de libération populaire sahraouie (ALPS), dans la deuxième zone militaire.

Vacances de paix 2019 : la Mairie de Gandia (Valence) reçoit les enfants sahraouis

Gandía (Valence), 16 juillet 2019 (SPS) - La mairie de Gandía (Valence), a accueilli les enfants sahraouis qui arrivent dans la ville de Valence pour passer leurs vacances d'été dans le programme "Vacances en paix 2019", en présence des médias et des associations de solidarité avec le peuple sahraoui dans la même ville.

1.525 kg de cannabis et des armes saisis par l'Armée de libération populaire sahraouie

CHAHID EL HAFEDH - Des unités de l'Armée de libération populaire sahraouie (ALPS) ont mené la semaine dernière des opérations de lutte contre le trafic de drogue en provenance du Maroc qui se sont soldées par la saisie de 1.525 kg de cannabis et l'arrestations de deux groupes de narcotrafiquants dans les territoires libérés du Sahara occidental.

Le Front Polisario appelle l'Espagne à défendre le droit du peuple sahraoui

SEVILLE, 14 Juillet 2019(SPS)- La représentante du Front Polisario en  Espagne, Mme.Kheira Bulahi Bad, a appelé Madrid à défendre le droit à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental, soulignant que l'occupation marocaine continue de fermer les territoires sahraouis aux observateurs et militants des droits de l'Homme espagnols.

Expulsion de la militante Claude Mangin du Maroc : Le Drian interpellé

PARIS(France), 14 JUILLET 2019 (SPS)- Le député de Haute-Garonne, Sébastien Nadot, a interpellé le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, au sujet de l'expulsion de la militante française Claude Mangin du Maroc, lui demandant d'intervenir auprès des autorités marocaines.

La ville de Vitry sur seine reçoit les petits ambassadeurs du peuple sahraoui

Vitry sur seine (France), 12 juil 2019 (SPS) La mairie de Vitry a reçu vendredi soir un groupe d’enfants sahraouis venus passer les vacances d’été en France, loin des dures conditions dans les camps de réfugiés où leurs familles vivent depuis plus de 40 ans en raison de l’occupation marocaine du Sahara occidental.

Le président de l'Assemblée nationale équatorienne reçoit le ministre délégué en Amérique latine

Quito (Équateur), 11 juillet 2019 (SPS) - Le ministre sahraoui délégué auprès  d’Amérique latine, M. Omar Mansour, a été reçu mardi,  par le président équatorien de l’Assemblée nationale M. Thessar Litorado au siège du Parlement équatorien.

Le ministre sahraoui est accompagné par  l'ambassadeur de la République sahraouie en Équateur, M.Ali Salem Sid-Zain. 

L'AARASD en France dénonce l'expulsion de la militante Claude Mangin Asfari du Maroc

PARIS, 10 JUILLET  2019(SPS)- L'Association des amis de la République arabe sahraouie démocratique en France (AARASD) a dénoncé lundi l'expulsion du Maroc de la militante Claude Mangin qui s'est envolée dans la matinée de ce lundi pour rendre visite à son époux Naâma Asfari, prisonnier politique  sahraoui dans la prison de Kenitra(Maroc).

Adhésion à la ZLECA : M. Bourita perd son sang-froid… et voici pourquoi (Khaddad)

Chahid, 09 juil 2019 (SPS) Le coordinateur sahraoui avec la Minurso, Mhamed Khaddad a affirmé que le ministre marocain des affaires étrangères, Nasser Bourita a perdu son sang froid en déclarant que "l’adhésion du Maroc à la ZLETA ne saurait être interprétée comme une reconnaissance d’une situation, d’un fait ou d’une entité qui menace d’intégrité territoriale ou son unité nationale".

Pages