Mai 2018

Le Polisario dément les allégations marocaines concernant le prétendu "soutien militaire de Hezbollah"

Bir  Lahlou (territoires sahraouis libérés), 2 mai 2018 (SPS) Le Front  Polisario a démenti mercredi dans un communiqué les allégations marocaines  concernant un prétendu "soutien militaire" de Hezbollah libanais au  Polisario.

Rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l'Iran: l'Algérie réagit aux "propos infondés" de Rabat

Alger, 2 mai 2018 (SPS) Les autorités algériennes ont rejeté mercredi les  propos "totalement infondés", formulés par le Maroc au lendemain de la  rupture de ses relations diplomatiques avec l'Iran, en avançant le motif du  "soutien" de Téhéran au Front Polisario et en mettant "indirectement en  cause l'Algérie".

Le Polisario dément le "mensonge" du Maroc après la rupture des ses relations avec l'Iran

Chahid ElHafedh, 02 mai 2018 (SPS) Le Front Polisario a qualifié de "grand mensonge" l'affirmation du Maroc selon laquelle le Front Polisario entretient des relations dans le domaine militaire avec l'Iran, défiant Rabat de présenter des preuves de ses "fausses allégations", après avoir décidé de rompre ses relations avec Téhéran "en raison de son soutien au Polisario".

Une vingtaine d'organisations demande à Macron de mettre un terme aux graves violations des droits de l’Homme au Sahara occidental occupé

Paris, 1 mai 2018 (SPS) Une vingtaine d'associations ont demandé au  président français Emmanuel Macron de mettre un terme aux graves violations  des droits de l’Homme au Sahara occidental occupé et soutenir la mise en  place d'un mécanisme de surveillance des droits humains.

Sahara occidental: la résolution du Conseil de sécurité sur la Minurso marque la volonté de trouver une solution au conflit (M. Sidati)

Bruxelles, 1 mai 2018 (SPS) La résolution adoptée vendredi par le Conseil  de sécurité de l'ONU et prolongeant de six mois le mandat de la Minurso  est "positive" et "marque la volonté de trouver une solution" au conflit du  Sahara occidental, a affirmé mardi le ministre délégué pour  l'Europe, Mohamed Sidati.

Pages